Groenland 2017

CONCEPT

PRESENTATION DU TROPHEE PAUL-EMILE VICTOR

Où se déroule le raid ?

Le Trophée Paul-Emile Victor se déroule dans la moitié sud du Groenland sur deux pôles différents : Nuuk et Narsarsuaq.

Durée

D’une durée de 14 jours.

Il se déroulera du Lundi 14 au Dimanche 27 Août 2017

Les étapes

Il comprend 7 étapes totalisant :

*184 km pour les VTT  / D+=4760 m, D-= 4760 m

*163 km pour les CAP / D+=4050 m, D-= 4050 m

*97 km pour les marcheurs / D+=2650 m, D-= 3260 m

Le volume kilométrique des marcheurs est, comme toujours sur nos destinations, modulable en fonction des capacités de chacun et des contraintes liées à la logistique du raid.

Très spectaculaires, elles varient entre 18 et 30 km, les plus courtes étant liées au relief, en particulier celle du glacier de Narsarsuaq, très alpine, sur un petit sentier.

-7 étapes autour de Narsarsuaq dont le semi ou 10 km de Qassiarsuk(organisée localement) : le LEIF ERIKSSON MARATHON

Elles se déroulent toutes sur des pistes en terre, parfois caillouteuses et les chaussures de trail seront indispensables.

Chaque étape avec sa particularité,  permettra de mieux pénétrer cet autre monde qu’est l’Arctique.

Le LEIF ERIKSSON MARATHON organisé localement auquel nous participerons, permettra à chacun, de se mêler à la population sur la distance choisie (semi pour les coureurs à pied, 10 km pour les marcheurs et marathon pour vététistes).

Le classement du raid pour les CAP sera établi avec les performances réalisées sur le semi.

C’est véritablement dans un autre monde que se déroulera ce

Trophée Paul-Emile Victor.

Les mises en place

A l’exception de l’étape du Glacier de Narsarsuaq qui part et arrive à l’hôtel, elles se font en petits bateaux pour traverser le fjord Erik le Rouge, vers le village de Qassiarsuk.

Les VTT auront des portages courts sur 2 étapes autour de Narsarsuaq sur de petits sentiers, jamais dangereux.

La navigation Narsaq et Nuuk, la capitale, et est un grand moment et nous passerons deux nuits sur le bateau, navigant parfois proche des icebergs…et des baleines très difficiles à prendre en photos.

La navigation du mardi 22/08, entre Narsaq et Narsarsuaq, s’effectuera en plus petits bateaux, là aussi au milieu des glaces.

Points de ravitaillement et de contrôle de passage tous les 8 km environ. Les emplacements exacts vous seront confirmés lors des briefings journaliers pour chaque étape.
Ils comprennent : eau (l’eau est potable partout), aliments énergétiques solides (fruits secs, biscuits salés et sucrés), fruits frais (dans la mesure du possible) : bananes, oranges, sucre.

Les hébergements

En hôtel*

-à Nuuk: hôtel Hans Egede, 4* (ou similaire)

-à Narsarsuaq : hôtel Narsarsuaq Hotel (ou similaire) sont de bonne qualité proches de 3* et de grande capacité d’accueil.

Les petits déjeuners y sont très copieux.

-à Narsaq : le groupe sera réparti sur deux hôtels très proches l’un de l’autre, de bonne qualité et typiquement groenlandais

Sur le bateau

Le bateau Sarfaq Ittuk , nuit en cabines de 4 personnes , confortables. Les repas à bord du bateau.

* des changements peuvent intervenir dans les établissements proposés initialement. Un niveau de prestation équivalent sera maintenu dans la mesure du possible.

Le Blue Ice Cafe à Narsarsuaq, le seul du village, est incontournable.

C’est également l’office de tourisme du village et le départ des bateaux pour les fjords. Son patron Jacky, français originaire de Modane, notre correspondant sur cette partie sud du raid, sait nous y accueillir chaleureusement.

Le raid

Difficile par le nombre et la difficulté des étapes.

Exigeant par le volume kilométrique important qu’il propose. La dénivelée et l’isolement présents sont un paramètre à prendre en compte. La durée courte de la nuit est un facteur auquel il faut s’adapter.

Incomparable, inoubliable, somptueux: dépaysement total dès l’arrivée à Narsarsuaq, déjà à bord de l’avion qui permet de découvrir la calotte glaciaire dont le survol nous offre un spectacle grandiose.

Emotion, curiosité et respect devant l’ampleur du décor et le défi humain de peupler des régions si isolées et rudes pendant les mois d’hiver durant lesquelles les conditions climatiques et de communication sont particulièrement difficiles.

­­­­­

PROGRAMME

TROPHEE PAUL EMILE VICTOR /GROENLAND

Du Lundi 14 Août  au Dimanche 27 Août 2017

J1. 14/08/17 Lundi

Vol Paris/Copenhague

Compagnie SAS

Dîner et nuit au Quality Airport Hotel Dan (ou similaire)

J2. 15/08/17 Mardi

Vol Copenhague – Narsarsuaq

Compagnie Air Greenland

Dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

J3. 16/08/17 Mercredi

Départ et arrivée depuis l’hôtel.

Etape 1 : Narsarsuaq – Kiattuut Glacier – Narsarsuaq

VTT et CAP: 19 km D+ et D- 450m
Marche:12 km D+ 400m D- 450m

Déjeuner, dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

J4. 17/08/17 Jeudi
Toutes les mises en place des étapes se font en bateau sauf pour l’étape 1, la durée de la navigation est d’au maximum 20 mn.

Etape 2 : Qassiaruk – Narsarsuaq

VTT et CAP: 30 km D+ et D- 300m

Marche:18 km D+ et D- 210m

Déjeuner dans restaurant local.

Dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

J5. 18/08/17 Vendredi

Etape 3 : Qassiarsuk – Tassiussaq – Nunaataq – Qassiarsuk

VTT et CAP: 21 km D+ et D- 740m

Marche:17 km D+510m  et D- 700m

Déjeuner, dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

J6. 19/08/17 Samedi

Etape 4 : LEIF ERIKSSON MARATHON
VTT : 42 km -D+ et D- 1420m

CAP: 21 km – D+ et D- 710m

Marche:10 km D+510m  et D- 700m

Déjeuner, dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

(Une pasta party sera sans doute mise en place à l’arrivée de la course).

J7. 20/08/17 Dimanche

Etape 5 : Itilleq – Igaliku – Blue Ice Camp

VTT et CAP:   20 km   D+ et D- 370m
Marche: 12 km  D+ 250m  D- 370m

Lunch groenlandais à l’arrivée de l’étape.
Dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

J8. 21/08/17 Lundi

Etape 6 : Quassiarsuk – Sillisit – Quassiarsuk

Déjeuner local dans le cadre de l’organisation à Quassiarsuk

VTT et CAP:   29 km   D+ et D- 760m
Marche: 14,5 km  D+ et  D- 380m

Déjeuner, dîner et nuit au Narsarsuaq Hotel (ou similaire)

J9. 22/08/17 Mardi

Mise en place en bateau vers Narsaq : 1h15

Etape 7 : autour de  Narsarq
VTT et CAP: 23 km   D+ et  D- 430m
Marche: 13 km  D+ et  D- 210m
Déjeuner, dîner et nuit à l’hôtel à Narsaq.

J10. 23/08/17 Mercredi

Journée libre à Narsaq (nombreux Icebergs).

Déjeuner et dîner dans restaurant local à Narsaq.

22h30 : début de la navigation vers Nuuk – Compagnie maritme Sarffaq Ittuk.

Nuit sur le bateau.

J11. 24/08/17 Jeudi

Journée de navigation vers Nuuk – Compagnie maritime Sarffaq Ittuk.

Déjeuner, dîner et nuit sur le bateau.

J12. 25/08/17 Vendredi

14h30 : arrivée à Nuuk.

Installation à l’hôtel Hans Egede à Nuuk (ou similaire).

Résultats, remise des récompenses et dîner  à l’hôtel Hans Egede à Nuuk (ou similaire).

J13. 26/08/17 Samedi

Vol national Nuuk – Copenhague en matinée – Compagnie Air Greenland.

Déjeuner durant le vol.

Dîner et nuit au Quality Airport Hotel Dan (ou similaire)

J14. 27/08/17 Dimanche

Transfert à l’aéroport.

Vol Copenhague – Paris le matin – Compagnie SAS.

Total Vtt : 184 km    D+ 4760m et D- 4760m

Total Cap : 163 km     D+4050m  et D- 4050m

Total Marche : 97 km     D+2650m  et D- 3260m

 

>Les étapes de marche sont modulables en fonction des possibilités de chacun et les impératifs logistiques de l’organisation des  étapes

INFOS PRATIQUES CONCERNANT LE RAID

 Infos pratiques      concernant le raid

 Transports 

*aérien : Compagnie SAS

-Vols internationaux : Paris – Copenhague – Paris.

-Vols nationaux: Compagnie Air Greenland

-Copenhague – Kangerlussuaq

-Kangerlussuaq – Nuuk

-Narsarsuaq – Copenhague

*terrestre : Mini bus rustiques et solides. Le raid s’effectue sur pistes, globalement de bonne qualité.

*maritime : par lignes régulières.

Pour les transferts par petits bateaux :Compagnie « Blue Ice Explorer ».

Pour la navigation polaire de deux jours : compagnie « Sarfaq Ittuk » bateau de croisière confortable, restauration variée et copieuse. Couchage en cabines de 4 personnes.

Balisage des étapes 

Le balisage est réalisé avec de la rubalise rouge et blanche et flèches directionnelles NED.

Des panneaux kilométriques sont disposés 1 km avant chaque ravitaillement et jalonnent les 5 derniers km avant l’arrivée à l’exception des étapes sur single track où le balisage se fait à pied.

Notre balisage sera soigneusement retiré après le passage du groupe. balisage sera enlevé par le serre-file.

Véhicules d’assistance et sécurité

Deux quads seront sur le parcours dont un avec le médecin.

L’un sera « serre file » et l’autre dans lequel sera notre médecin, naviguera en permanence sur le parcours.

Santé

Chaque participant renverra à NED le certificat médical complété  qui lui aura été adressé lors de la confirmation de son inscription.

Aucune vaccination n’est obligatoire.

Une liste pour une trousse médicale de base vous sera envoyée. Nous vous demandons de vous munir des produits conseillés ainsi que de vos traitements médicaux si vous avez des indications personnelles.
Nous vous mettrons en contact avec le médecin assurant le suivi médical sur notre raid afin que vous puissiez l’informer des détails de santé vous concernant demandant peut être une attention particulière.

Matériel indispensable 

-Frontale + piles de rechange

-Lunettes de soleil (type montagne)

-Les chaussures de trail indispensables.

*Vestimentaire :

– Coupe vent imperméable et chaud (goretex)

– Bâtons télescopiques pour les marcheurs

– Polaire chaude et chaussettes chaudes ainsi qu’une paire de gant (si vent).

*Soins :

– Stick labial protecteur et réparateur

– Lait corporel hydratant (air très sec)

– Crème visage et main protectrice et réparatrice (écran total). Ultra violets très forts.

– Lingettes

Ravitaillements 

Ils sont en place tous les 8 km environ. Les emplacements exacts vous seront confirmés lors des briefings journaliers pour chaque étape.

Ils comprennent : eau, aliments énergétiques solides (fruits secs, biscuits salés et sucrés), fruits frais : bananes, oranges (dans la mesure du possible), sucre.

L’eau étant potable au Groenland, elle sera distribuée sur nos RAV.

Repas  

Tous les repas sont pris en commun.
Se présentent parfois sous forme de pique-nique (2 fois, dont l’arrivée de la dernière étape où il sera organisé sous forme de repas traditionnel groenlandais), ils resteront adaptés de façon à répondre aux besoins énergétiques des participants

Les repas, copieux et de qualité, sont composés essentiellement de boeuf, de porc de riz, de pâtes et de pommes de terre ,de soupes et de spécialités locales adaptés aux efforts sportifs et bien entendu du poisson et dérivés de la mer.

Hébergement 

Voir rubrique « concept » en début de dossier.

Mécanique vtt 

Il est indispensable d’emporter votre propre matériel de réparation et vos jeux de clés habituels.

Une fiche technique pour les VTT sera jointe à votre confirmation d’inscription.

Le conditionnement de votre vélo doit être très minutieux.

Efforcez- vous de protéger parfaitement les parties sensibles si elles ne

sont pas démontées.

En housse ou en carton de transport (chez les marchands de cycles), le colis doit mesurer au maximum 1,40 m de long. Les pneus doivent être dégonflés. Ne laissez pas votre compteur sur votre vélo et pensez à fixer la fourche avec un écarteur.

Nous mettrons en contact les vététistes avant le départ afin qu’une trousse mécanique commune puisse être établie qui minimisera ainsi le poids de leurs bagages.

INFOS PRATIQUES CONCERNANT LE PAYS

Infos pratiques          concernant le pays

Passeport/Visa

Un passeport en cours de validité (valable 6 mois après la date de retour).

Pas de visa nécessaire pour entrer au Groenland.

Voltage 

220 v , pas d’adaptateur. Sur le bateau lors de la navigation Nuuk/Narsaq (2 jours), possibilités de charger tous vos appareils.

Décalage horaire 

4 h de moins à Paris qu’à Nuuk (quand il est midi à Paris, il est 8 h à Nuuk)

Climat 

La température à l’époque où nous serons présents qui correspond à celle de notre voyage de reconnaissance était comprise entre 8° et 10° le matin et 18° à 26° l’après midi à Narsarquaq. Le rayonnement solaire est très fort !

Internet 

Connexion internet dans nos hôtels, payante et chère (comme tout au Groenland).

Artisanat

Travail des peaux et fourrures. Sculptures sur les dents et os de narval et de béluga (« tupilaks »). Utilisation de pierres semi précieuses pour la confection de bijoux (pendentifs, bracelets).

Coût de la vie

De toutes les destinations fréquentées par NED, le Groenland est de très loin la plus chère.

Ici, tout est importé, parfois dans des conditions extrêmes. Le tourisme naissant en est aux prémices de son développement.

Air Greenland ne possède pas de gros porteur.

Ex : 1 kg d’oranges coûte 1€ au Portugal et entre 4 et 5€ à Nuuk.

Habitat

Maisons très colorées en bois ou en pierre, pas de volets aux fenêtres pour laisser passer au maximum la lumière lorsque la durée des jours est limitée à quelques heures.

Change

1€= 7,2 couronnes danoise (DKK) en Août 2016.

Retrait possible aux distributeurs à Nuuk uniquement.

Possibilité de changer des euros à Nuuk dans de nombreuses banques. Les USD sont déconseillés.

Au Narsarsuaq possibilité de faire le change au taux bancaire officiel.

Paiement par CB possible à Nuuk et Narsarquaq.

Sécurité 

Le Groenland est un pays particulièrement sûr de par l’esprit qui règne dans le pays et par sa situation géographique isolée.

Téléphone

Couverture réseau accessible.

*De la France vers le Groenland : composer le 00, puis le 299 (code danois), suivi de l’indicatif de la ville et du numéro de votre correspondant.

*Du Groenland vers la France: composez le 00 puis le code 33 et n° de votre correspondant sans le 0.

*Du Groenland vers la Belgique: composez le 00 puis le code 32 et n° de votre correspondant sans le 0.

*Du Groenland vers la Suisse: composez le 00 puis le code 41 et n° de votre correspondant sans le 0.

Tenue vestimentaire

Même si au mois d’Aout la temérature sera clémente, il est nécessaire de prévoir des vêtements chauds en particulier pour les transferts en beteau et lors des mises en place et retours de sétapes.

Lors des étapes : tenue identiques à celles portées en Europe.

ENGAGEMENT

TROPHEE PAUL EMILE VICTOR   / GROENLAND

du 14 au 27/08/2017         Cout de l’inscription: 4150€               

 

Date limite d’inscription : 30/06/2017

Elle comprend

– Vol international Paris- Copenhague- -Paris. Compagnie SAS

– Vols nationaux  Compagnie Greenland air

*Copenhague  – Narsarsuaq

* Nuuk – Copenhague

*Narsarsuaq – Copenhague

-Navigations : Compagnie Sarfaq Ittuk

*Narsaq – Nuuk

Compagnie Blue Ice Explorer

*Narsarsuaq – Narsuaq

*Toutes les mises en place par bateau au départ des étapes de Narsarsuaq

– Encadrement technique de NED et logistique de nos correspondants groenlandais

– Hébergement et repas durant tout le séjour (excepté lors des attentes et escales aéroport)

– Entrées dans les sites protégés payants (parcs naturels, sites archéologiques)

– Tous les ravitaillements lors des étapes.

– Tous les transferts et visites figurant au programme.

Elle ne comprend pas

– Les boissons autres que celles prises en compte par NED et en règle générales les boissons alcoolisées consommées lors des repas dans les restaurants.

– Les dépenses personnelles, téléphone, achats divers

– Les activités ou visites autres que celles prévues au programme.

– L’assurance annulation / rapatriement qui est recommandée.

Attention : le coût du surpoids éventuellement facturé par les compagnies aériennes reste à la charge des participants.

Pour des raisons de sécurité ou d’état de terrain, NED se réserve le droit de changer une partie du parcours sans modification du tarif.

Une inscription n’est enregistrée que lorsqu’elle est accompagnée de tout ou partie du règlement. Vous avez la possibilité d’échelonner votre paiement en plusieurs versements (jusqu’à 6).

Le premier de 900€ joint à votre bulletin d’inscription permet d’enregistrer votre inscription et le dernier reçu au plus tard par NED le 30/06/2017 solde et finalise votre participation.

Formalités administratives 

Les participants doivent être titulaires d’un passeport valable 6 mois après la date de retour.

Pas de visa nécessaire pour l’entrée au Groenland.

Assurance annulation-rapatriement est recommandée.

NED est accrédité auprès de MAPFRE ASSISTANCE et peut vous proposer une souscription. Le tarif concernant cette police s’élève à : 170€ pour la formule « platinum 2».

Ce montant n’est pas compris dans le prix de votre raid.

Annulation

Attention les conditions d’annulation sont spécifiques à ce raid.

Une annulation est prise en compte à partir du jour de réception par NED d’une lettre recommandée signalant l’annulation de la participation.

Les pénalités de remboursements sont les suivantes :

-250€ seront systématiquement retenus en cas de désistement

-de 90 jours à 46 jours avant le départ : 30% de la somme totale de l’inscription seront retenus

-de 45 jours à 31 jours avant le départ : 50% de la somme totale de l’inscription seront retenus.

-de 30 jours à la date du départ : aucun remboursement ne sera effectué

Consultation : pour toute information concernant le pays de destination vous pouvez consulter le site : http://www.diplomatie.gouv.fr

Réglement

Art.1 : « Le Trophée Paul Emile Victor»/GROENLAND est ouvert aux concurrents licenciés ou non hommes et femmes de 18 ans et plus. Les étapes de VTT et de marche ne sont pas chronométrées et ne donnent pas lieu à un classement. Elles se déroulent en type randonnée.

Art.2: Le port du casque et des gants est obligatoire durant la totalité de l’épreuve de VTT

Art.3 : les concurrents s’engagent à respecter les règles du code de la route lorsque l’itinéraire emprunte des routes.

Art.4 : Des points de contrôle et de ravitaillement sont mis en place régulièrement. Un concurrent qui abandonne doit impérativement prévenir ou faire prévenir le poste de contrôle le plus proche.

Art.5 : Les concurrents s’engagent à faire preuve d’un état d’esprit faisant honneur au VTT, à la COURSE A PIED et au sport en général.

Art.6: Un concurrent ne figurant pas au classement lors d’une étape sera crédité pour ce parcours, du temps du dernier alourdi d’une pénalité d’une heure .Il pourra donc ainsi réintégrer le classement général. Cette démarche ne peut être appliquée qu’une seule fois par concurrent.

Art.7: « Le Trophée Paul Emile Victor»/traverse une population qui a ses coutumes et ses traditions : nous nous devons de les respecter.

Art.6 :NED veille au bon déroulement du raid et du voyage sans pour autant être tenu responsable des cas fortuits, des cas de force majeure ou du fait de tiers.

En particulier, aucun remboursement ou indemnisation ne pourra intervenir au cas où les horaires imposés par les transporteurs terrestres ou aériens entraîneraient un écourtement de voyage ou des frais supplémentaires (tels que nuits d’hôtels, billets de trains ou d’avion non remboursables, ou prolongation de voyage etc…). Il en va de même en cas de retard ou d’annulation du fait du transporteur.

Ces modifications éventuelles ne constituent pas une annulation de notre fait et n’ouvre donc pas droit à une annulation sans frais de la part du souscripteur.

Néanmoins, NED s’efforcera par tous les moyens de tout mettre en œuvre afin de trouver et de proposer les meilleures solutions possibles en cas de problème.

GÉOGRAPHIE

Présentation géographique du GROENLAND

Avec ses 2670 km du nord au sud et ses 1060 km d’ouest en est, le Groenland ? d’une superficie de 2,2 millions de kilomètres carrés est la plus grande île du monde. Elle fait partie du Danemark et appartient au continent nord américain.

L’Amérique du nord, lors de sa dérive vers l’ouest s’en est détachée, la laissant sur place et créant le célèbre passage du nord-ouest.

Au détroit de Nares au nord, 26 km seulement séparent le Groenland du Canada.

C’est par l’ouest qu’ont migré les populations inuits.

A l’est, le Spitzberg n’est qu’à 400 km.

90% du Groenland sont recouverts de glace, c’est L’Inlandsis.

La partie libre de glace, les zones côtières ne représentent que 341000 km2 soit la superficie de l’Italie.

Les cotes de Groenland s’étendent sur 3900 km.

Son se présente comme une immense cuvette dans laquelle reposent des masse de glace qui atteignent par endroit 3500 m d’épaisseur.

Le point culminant du Groenland est le Gunnbjörn Fjed qui culmine à 3708 m situé entre Ammassalik surla cote Est et Ittoqqortoomiit.

Ses rares aéroports, sa situation très septentrionale et sa très longue période d’inaccessibilité dûe à la banquise font du Groenland une des régions du globe les plus isolées avec l’Antarctique..

C’est ce qui explique le coût très élevé de la vie au Groenland.

La glace 

Elle est partout et sous deux formes.

L’Iceberg est une glace d’eau douce formée par l’accumulation de la neige au cours des millénaires sur la calotte glaciaire qui se décharge peu à peu en se disloquant dans la mer.

L’eau de l’iceberg est si pure qu’elle est proche de l’eau distillée.

Les icebergs du Groenland ont des formes biscornues qui éveillent l’imagination de chacun alors de ceux de l’Antarctique sont plus de formes tabulaires.

Les glaciers déversent des milliards de tonnes de glace chaque année dans l’océan

La banquise est formée d’une eau salée qui gèle et couvre les fjords de décembre à mai, isolant les villages pour un long hivernage.

La banquise se forme aussi dans l’océan glacial arctique , dérive en plaques le long de la cote Est puis remonte le long de la côte Ouest.

Les phénomènes naturels.

Le soleil de minuit est très visible au Nord du cercle polaire.

Au sud, il faut monter ses les sommets pour pouvoir jouir de ce spectacle par temps clair.

Les aurores boréales sont surtout visibles en mars et en automne quand la nuit est longue et le ciel clair.

Par contre, à Nuuk, elles sont visibles toute l’année et par temps clair.

Dans le sud du Groenland, on peut déjà les observer fin août.

L’aurore boréale est l’Arsarnerit de la mythologie groenlandaise, ce jey de balle que jouent les âmes des défunts avec un crâne de morse.

Comme un champ lumineux qui ondule dans le ciel nocturne, des particules chargées d’électricité émanant du soleil sont acheminées vers la terre le long des lignes de champs magnétiques.

Lorsque ces particules rencontrent les molécules d’oxygène de l’atmosphère, il en résulte un extraordinaire spectacle de couleurs qui varient avec les molécules heurtées, les molécules d’oxygène produisant cette couleur vert-jaunâtre si particulière

Climat 

Le climat du Groenland est un climat arctique mais qui, en réalité, est très varié.

Le Sud est réchauffé par le Gulf Stream (ou courant d’Irminger) qui apporte des précipitations plus abondantes.

Dans le Nord, la température ne dépasse pas 10° et elle descend à moins 40°.

Par contre, ses basses températures se supportent relativement bien car l’air est très sec.

Lors de notre reconnaissance de juillet 2016, les températures oscillaient entre 10° le matin et 23° à 26° l’après-midi à Narsarsuaq.

Les ultras violets sont très agressifs et il est nécessaire de bien s’en protéger.

En juillet, la nuit tombe vers 23h30 et le jour se lève vers 2h30 et c’est plus la pénombre que  la nuit noire.

A partir de la mi septembre, il neige et la banquise reprend ses droits début décembre.

LANGUE

La langue officielle au Groenland est le danois mais la langue esquimaude est devenue la langue officielle groenlandaise.

A la fin du 20° siècle, on comprend que le mot « esquimau» qui signifie mangeur de viande crue est peut-être injurieux .

Le peuple esquimau se donne plutôt le nom de Inuit qui signifie les véritables hommes humains.

Les chants et légendes inuits mentionnent souvent d’autres peuples considérés comme moins humains.

Trois dialectes sont parlés au Groenland.

-Celui de Thulé au nord

-Ceux des côtes Est et Ouest, ce dernier étant le plus pratiqué, la majorité de la population ( 50000 habitants) vivant sur cette côte.

Le taux d’alphabétisation est de 98 % et les groenlandais sont tous de confession luthérienne.

Le Groenland a son propre drapeau hissé pour la première fois le 21 juin 1985.

Le blanc symbolise la glace et le rouge le soleil de minuit.

Le Groenland est sorti de la CEE en février 1985, les quotas de pêche imposés par Bruxelles étant totalement inadaptés au peuple inuit.

La Conférence Circumpolaire créée en 1977 regroupe les Inuits du Canada, du Groenland, d’Alaska et de Sibérie et sa première décisiob a été d’abandonner le mot « esquimau «  considéré comme injurieux.

Population 

LA CULTURE INUIT

Les traditions Inuits sont liées au climat, au relief et aux conditions particulières du monde arctique.

Le bois étant presque inexistant au Groenland, les Inuits ont dû mettre au point les meilleurs vêtements chauds et utiliser la graisse de phoque comme combustible.

Aujourd’hui ils conservent leurs bottes traditionnelles, « les kamiks », en peau de phoque chaudes et souples. et adoptent progressivement les vêtements chauds européens. Les vêtements traditionnels sont aujourd’hui réservés aux occasions festives importantes (mariage, …)

L’anorak en peau de renne évite la transpiration , très dangereuse dans ces régions polaires.

Les femmes Inuits ne portent le costume traditionnel que les jours de fêtes : bottes montantes jusqu’à mi-cuisses, short en peau de phoque et cape de perles, le tout brodé et très coloré.

L’igloo n’est utilisé que dans la région de Thulé pendant la période de chasse.

Quand il fait moins 40° degrés à l’extérieur, il fait 1 ou 2 degrés à l’intérieur avec la présence d’une lampe à huile de phoque ou une bougie.

Les chiens de traîneaux sont indissociables du monde arctique, ils tirent de lourdes charges et la mobilité des inuits en dépend.

La motoneige ou skidoo remplace partiellement les attelages de chiens surtout dans le sud.

Dans le nord, on compte dix fois plus de chiens que d’habitants et ils sont regroupés en meute.

Flore

Le Groenland abrite plus de 1650 espèces de plantes et végétaux.

Les conditions climatiques limitent à 12 semaines au maximum la période de floraison ce qui explique les parfums très intenses.

Dans ces conditions extrêmes, il faut 200 ans pour développer un tronc de la grosseur d’un bras…et les arbres sont rares.

Certaines petites forêts sont replantées et nous en traverserons une lors de l’étape de Narsarsuaq vers le fjord.

Le lichen, très répandu, est apprécié des rennes.

Faune

La faune au Groenland c’est d’abord la mer et ses bancs de saumons blancs qui mesurent jusqu’à 1,5 m et pèsent 45 kg.

La morue polaire vit entourée par la banquise qui la protège de la pêche industrielle.

Quant à la crevette, sa grande abondance en fait la ressource principale.

Les pinnipèdes sont classés en 3 catégories, les otaries, les phoques et les morses.

Le morse qui atteint 4 m de long et pèse 2 tonnes vit en troupeau .

Les Inuits taillaient des armes et des outils dans ses dents et les sculptaient.

La querelle du phoque lancée par Greenpace a mis en grande difficulté les Inuits.

Le commerce du phoque, hormis l’aspect industriel évidemment, fait partie de la culture inuit et de la civilisation de Thulé.

La chaire de phoque nourrit les chiens de traîneaux , les os servent à la fabrique des outils et des objets domestiques et les femmes préparent les peaux pour les kamiks et les fourrures.

Les Inuits vénèrent les baleines mais la baleine blanche à pratiquement disparu des eaux groenlandaises.

Le béluga, très répandu, vit en troupeau mais il est menacé par l’orque.

Le narval vit en groupe d’une dizaine et de tous les cétacés, le rorqual commun est le plus grand avec 25 m de long.

Les oiseaux sont très nombreux au Groenland et 50% d’entre eux sont migrateurs.

L’eider et le guillemot noir annoncent l’arrivée de l’été en arrivant par colonies entières du jour au lendemain.

Les oiseaux prédateurs sont l’aigle à queue blanche que l’on voit partout, le faucon pèlerin et la chouette.

L’ours polaire avec ses 700 kgs et son épaisse fourrure blanche est le roi des animaux arctiques et il est parfaitement adapté à la banquise. Il se nourrit de phoque.

Malgré sa masse, il est très véloce et peut courir jusqu ‘à 50 km/h et il peut nager.

Le renard bleu préfère les zones humides de la côte ouest alors que le renard blanc reste sur la côte est.

Les caribous sont nombreux et leur chasse est interdite depuis 1993.

Le bœuf musqué vit dans l’extrême nord du Groenland mais il a été réintroduit récemment dans la région de Kangerlusuaq.

COMMUNIQUE du 7/10/16

TROPHEE PAUL EMILE VICTOR /GROENLAND – DANEMARK

Du 14 Août  au 28 AOUT 2017

LA PETITE HISTOIRE DU TROPHEE PAUL-EMILE VICTOR

En 1938, Paul Emile VICTOR et Michel PEREZ, de retour du GROENLAND réalisaient la 1ère traversée des Alpes avec des attelages de chiens de traineaux esquimaux du Groenland.

En 2000 NATURE EXTREME DEVELOPPEMENT répétait cette traversée des Alpes qui, avec le soutien de la famille de l’explorateur, prenait le nom de TRANSALP PAUL EMILE VICTOR.

Lors de cette traversée prestigieuse, ses enfants, Jean-Christophe, Daphnée, Stéphane et Teva conduisaient chacun un attelage lors de l’étape de Valmeinier.

NED a donc sollicité la famille de Paul Emile VICTOR pour que notre raid au GROENLAND en 2017 porte le nom de TROPHEE PAUL EMILE VICTOR.

L’accueil fut chaleureux et enthousiaste.

Nous tenons donc à remercier très sincèrement Colette VICTOR, l’épouse

de Paul Emile, Jean Christophe, Daphnée, Stéphane et Teva pour leur confiance et leur adhésion à ce projet.

 


Paul-Émile VICTOR

Paul-Émile VICTOR, né à Genève en Juin 1907, à passé son enfance dans le Jura à Saint-Claude et à Lons-le-Saunier. Il fait des études d’ingénieur à l’École Centrale de Lyon, réussi son concours d’entrée de l’École Nationale de Navigation Maritime de Marseille puis fait son service militaire dans la Marine Nationale. Parallèlement, il obtient son brevet de pilote. Après ses études universitaires, il sort Licencié ès Lettres et ès Sciences puis, en 1933, acquiert son diplôme de l’Institut d’Ethnographie du Trocadéro de Paris.

Sa rencontre décisive avec le Commandant CHARCOT en 1934 lui permet de vivre une première année avec les esquimaux d’Ammassalik. Après son retour en France où il acquiert une notoriété sans précédant pour un scientifique, il organise la première traversée du Groenland d’Ouest en Est à traineau à chiens, à l’arrivée de laquelle il décide de rester quatorze mois seul avec une famille Esquimo. Il y parfait sa connaissance de la langue et de la “civilisation du phoque”. En 1938, il effectue la “Transalpes”, raid à chiens de traineau de Nice à Chamonix.         En 1939, il réalise une étude ethnologique en Laponie.

Pendant la guerre il fut Pilote de l’US Air Force entre 41 et 46.
En février 47, après 13 ans d’exploration et d’ethnologie, il crée et dirige les Expéditions Polaires Françaises jusqu’en 76 au cours desquelles 150 expéditions sont menées, que ce soit sur la base Antarctique Dumont d’Urville de Terre-Adélie ou au Groenland.
Il prend sa retraite en 1976 à 69 ans pour, en 77, s’installer en Polynésie Française, à Bora-Bora, où il s’éteint le 7 mars 1995 à l’âge de 87 ans.

En 2017, pour les 110 ans de sa naissance, sera inauguré “l’Espace des Mondes Polaires Paul-Émile VICTOR”, à Prémanon, dans le Jura, qui fait suite au musée polaire Centre PEV.

 

Si vous souhaitez en connaître plus sur PEV:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul-Émile_Victor
http://www.laffont.fr/site/paul_emile_victor_&100&97822211307

FORMULAIRE D'INSCRIPTION

ETAT CIVIL

PASSEPORT* :

PERSONNE À PRÉVENIR EN CAS DE PROBLÈME :

ASSURANCE

Je suis déjà assuré

Inscrivez-vous !